DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cuba : amnistie pour les prisonniers mais réforme migratoire en suspens

Vous lisez:

Cuba : amnistie pour les prisonniers mais réforme migratoire en suspens

Taille du texte Aa Aa

L’annonce intervient dans la continuité du vaste plan de réformes engagées ces derniers mois sur l‘île. Près de 3000 prisonniers devraient bientôt retrouver la liberté à Cuba, à la faveur d’une amnisitie annoncée hier par le président Raúl Castro. Etape de plus dans le processus de modernisation sans précédent engagé en l’espace de quelques mois, et qui permet désormais aux habitants de l‘île de pouvoir vendre leurs voitures ou leur logement, chose jusque-là impossible depuis près de 50 ans.

Libérables en priorité les femmes, les personnes âgées et les jeunes n’ayant pas de dossier criminel lourd. Des dissidents politiques devraient aussi figurer sur cette liste.

L’amnestie ne concerne pas en revanche les personnes emprisonnées pour meurtres, trafic de drogue ou encore espionnage. Condamné à 15 ans de prison pour crime d‘état, l’Américain Alan Gross, ne fera donc pas partie des détenus libérés.

Quant à la réforme migratoire qu’on promettait révolutionnaire il y a encore quelques jours, elle devrait finalement être mise en place assez lentement.

Très attendue par les Cubains, cette disposition

était censée mettre fin à de nombreuses restrictions de voyage comme les permis de sortie et d’entrée dans l‘île.