DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fiscalité : Obama souhaite que le Congrès travaille "sans drame" en 2012

Vous lisez:

Fiscalité : Obama souhaite que le Congrès travaille "sans drame" en 2012

Taille du texte Aa Aa

Barack Obama peut être satisfait. Le Congrès américain a entériné ce vendredi le compromis prolongeant jusqu‘à fin février les allègements fiscaux pour 160 millions de salariés et les allocations chômage, deux dispositifs devant initialement expirer le 31 décembre.

Tout d’abord approuvé par le Sénat, aux mains des démocrates, le texte est passé à la Chambre des Représentants via des procédures simplifiées de “consentement unanime”.

“Lorsque le Congrès reviendra de vacances, je souhaite vivement qu’il continue à travailler sans drame, sans retard, pour parvenir à un accord qui prolonge cette réduction d’impôts et les indemnités de chômage jusqu‘à la fin de 2012” a déclaré le président.

Mais pour obtenir cet accord, Obama a du peser de tout son poids sur le chef de la majorité républicaine John Boehner. Si les Républicains avaient persisté, ils se seraient rendus responsables d’un alourdissement de la fiscalité, n’a pas hésité à faire remarquer la Maison Blanche.