DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Nigeria veut juger les responsables des attaques de Noël

Vous lisez:

Le Nigeria veut juger les responsables des attaques de Noël

Taille du texte Aa Aa

Le président nigérian Goodluck Jonathan a présenté ses condoléances aux familles des victimes des attentats qui ont endeuillé le Nigeria, le jour de Noël. Il a enjoint les Nigérians à condamner unanimement ces attaques, dont le bilan se chiffre à 40 morts.

L’attaque la plus violente a eu lieu à Madalla en périphérie d’Abuja, la capitale administrative.

Dimanche matin, une violente déflagration se produit à l’extérieur de l‘église Sainte-Theresa faisant au moins 35 morts.

Peu après, à Jos, dans le centre du pays une église évangélique est visée.

Deux autres attaques ont eu lieu à Damaturu dans le nord-est, dont une ciblant un convoi des services de renseignement, et tuant 3 agents.

Ce bilan vient s’ajouter à celui, déjà très lourd, des affrontements entre forces de l’ordre et membres de la secte islamiste Boko Haram, qui ont fait près de 100 morts dans le nord est la semaine dernière.

Boko Haram s’est empressé de revendiquer ces attentats, et menace de nouvelles attaques dans le nord du pays.

Ce mouvement terroriste, dont le nom signifie en Haoussa “l‘éducation occidentale est impure”, défend l’introduction de la charia au Nigeria.