DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran menace de fermer le détroit d'Ormuz

Vous lisez:

L'Iran menace de fermer le détroit d'Ormuz

Taille du texte Aa Aa

Le pétrole cessera de transiter par le détroit d’Ormuz, qui sera fermé, si les exportations iraniennes d’hydrocarbures font l’objet de sanctions

internationales, c’est l’avertissement lancé ce mardi par le bras droit de Mahmoud Ahmadinejad, le président iranien.

Le détroit d’Ormuz est un point de passage stratégique, en effet en 2009, environ un tiers du pétrole transporté par voie maritime l’aurait traversé.

L’essentiel du pétrole exporté par l’Arabie saoudite,

l’Iran, les Emirats arabes unis, le Koweït et l’Irak, ainsi que la quasi-totalité du gaz naturel liquéfié en provenance du Qatar emprunte cette voie de 6km de large entre les rives du sultanat d’Oman et les côtes iraniennes.

Et puis, comme Téhéran souhaite qu’on le prenne désormais très au sérieux, dix jours de manœuvres militaires ont débuté samedi dernier et se poursuivent en ce moment à l’est du détroit.