DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Polémique en Israël après les violences de juifs intégristes 

Vous lisez:

Polémique en Israël après les violences de juifs intégristes 

Taille du texte Aa Aa

La police de Beit Shemesh se préparait ce mardi à encadrer une grande manifestation de militants de la laïcité contre la discrimination et les violences perpétrées par les juifs ultra-orthodoxes.
 
De nombreux Israéliens trouvent que le gouvernement est aujourd’hui beaucoup trop tolérant vis à vis des extrêmistes religieux :
 
“Je ne peux pas vous dire ce qui se passe depuis quelques semaines, car la situation est catastrophique depuis des années, déclare cette femme. Il a fallu attendre qu’un enfant se fasse cracher dessus pour en parler ; moi aussi ça m’est arrivé et quand je l’ai raconté les gens ont levé un sourcil…. J’espère que cela va cesser”.
 
Le président israélien, Shimon Pérès, s’il s’est prononcé contre les discriminations envers les femmes, a d’abord appelé à l’unité :
 
“Il s’agit d’un test, non pas seulement pour la police mais aussi pour tout le pays. Nous tous, les religieux, les laïques, les conservateurs, toutes les sensibilités doivent défendre, unies, l’image de l‘état d’Israël.”
 
Dans cette ville de Beit Shemesh, près de Jérusalem, une certaine frange intégriste de la population tente d’imposer une ségrégation hommes-femmes. Une petite fille a même été victime d’attaques verbales et physiques.
 
Hier la tension était à son comble, et des heurts ont éclaté avec la police.