DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pyongyang se prépare à des funérailles d'Etat

Vous lisez:

Pyongyang se prépare à des funérailles d'Etat

Taille du texte Aa Aa

Des funérailles grandioses organisées à partir de ce mercredi, voilà à quoi se prépare la Corée du Nord, 10 jours après la mort de son leader Kim

Jong-il. Ces obséques devraient être une démonstration bien orchestrée de loyauté envers Kim Jong-il et le pouvoir, sur le modèle des funérailles de son père en 1994.

Dans les rues de Pyongyang, tout s’organise pour suivre le cortège, la dépouille sera sûrement transportée à travers la capitale devant la foule.

Jusque là, Kim Jong-il repose dans un mausolée de la ville au milieu de kimjongilia, les fleurs qui portent son nom.

Le plus jeune fils, Kim Jong-un est en larmes, c’est lui qui prend la relève. A moins de 30 ans, il vient d‘être appellé “commandant suprême” de l’armée et chef du parti unique du pays. Le journal du pouvoir a écrit son nom en gras dans son édition d’aujourd’hui, un privilège réservé à son père et son grand-père.

Le régime n’a accepté aucune délégation étrangère aux funérailles. Seules ces deux sud-Coréennes sont venues à Pyongyang : la première est la veuve d’un ancien président, l’autre dirige un groupe industriel qui travaille avec la Corée du nord. Un signe que Pyongyang est prêt à étudier un rapprochement avec Séoul.