DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : les observateurs de la Ligue arabe sous surveillance

Vous lisez:

Syrie : les observateurs de la Ligue arabe sous surveillance

Taille du texte Aa Aa

Une cinquantaine d’experts civils et militaires, égyptiens pour la plupart, sont arrivés en Syrie au lendemain d’une attaque de l’armée qui aurait fait au moins 29 morts à Homs, troisième ville du pays et berceau de la contestation.

Le président par intérim du Conseil national syrien, Burhan Ghalioun, qui représente l’opposition syrienne, a réagi lors d’une conférence de presse donnée à Paris.

“Nous avons appelé les observateurs qui se trouvent dans un hôtel de Homs. Nous leur avons demandé pourquoi ils ne descendaient pas dans le quartier de Baba Amro (où auraient eu lieu les violences). Ils nous ont répondu ‘Lorsque l’on demande des voitures, on ne nous les donne pas. On ne nous donne pas les moyens logistiques pour aller à Baba Amro’. Ils sont prisonniers du système syrien.”

L’opposition syrienne demande aux Nations Unies d’adopter à son tour le plan de la Ligue Arabe, pour mieux pouvoir l’appliquer. Plan qui prévoit l’arrêt des violences, le retrait de l’armée dans les villes et un dialogue avec l’opposition.