DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

2011, année record pour les sommets européens

Vous lisez:

2011, année record pour les sommets européens

Taille du texte Aa Aa

L’année 2011 a été l’année de la crise de la dette européenne. Mais elle a aussi été, et c’en est la conséquence directe, l’année des sommets européens. Quinze rencontres, en tout, entre sommets, eurogroupe, conseils européens. A chaque fois, des décisions ont été prises, mais sans recours à la création de monnaie, la crise s’est aggravée et propagée.

Au final, voici les principaux efforts fournis par l’Union européenne en 2011 : d’abord, l’extension du Fonds européen de Stabilité Financière, qui sera remplacé l’année prochaine par le Mécanisme européen de Stabilité, capable de prêter 500 milliards d’euros aux pays en difficulté. Au premier rang desquels le Portugal et la Grèce, largement renfloués par leurs amis de la zone euro. Il a enfin été décidé au début du mois de se diriger vers une union fiscale européenne.

Un paquet de mesures qu’il faut accompagner, ont martelé les dirigeants européens, de mesures radicales et très impopulaires d’austérité. Tout cela suffira t-il ? Rien n’est moins sûr, selon Louise Coopers, de BGC Partners :

“J’adorerais penser que 2012 sera une meilleure année, mais en fait je pense qu’elle pourrait être pire. Je pense qu’en ce début d’année, les esprits vont se demander quel montant de dette ils doivent vendre, juste pour pouvoir survivre, pour pouvoir garder au chaud des centaines de milliards d’euros.”

La maladie des sommets européens continue : un nouveau a été convoqué par le président du Conseil européen pour fin janvier ou début février. La question de l‘émission d’euro-obligations y sera très certainement évoquée.