DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après un long bras de fer, la Turquie donne son feu vert à Southstream

Vous lisez:

Après un long bras de fer, la Turquie donne son feu vert à Southstream

Taille du texte Aa Aa

Enfin, la Russie et la Turquie se sont mises d’accord. Ankara a donné son feu vert : le gazoduc Southstream passera dans ses eaux territoriales. La Turquie a mis des mois à se décider. Selon les médias russes Ankara cherchait à faire pression pour obtenir une ristourne sur le prix du gaz.

Excédé, Moscou avait même envisagé de modifier le tracé du gazoduc, pour contourner la Turquie.

Southstream doit alimenter en gaz russe l’Europe occidentale à partir de 2015.

Il est censé concurrencer le projet Nabucco qui livrera le gaz du Caucase à l’Europe, en évitant la Russie.

Les premiers pas de Southstream sont nés en 2009. Cette année là les dirigeants italiens, turcs et russes lançaient le projet, mené par le groupe gazier russe Gazprom, l’Italien Eni, le Français EDF et l’Allemand Wintershall.