DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un navire italien capturé au large d'Oman

Vous lisez:

Un navire italien capturé au large d'Oman

Taille du texte Aa Aa

Baptisé Enrico Ievoli, le bateau chimiquier avait quitté hier les Emirats arabes unis pour rejoindre la Méditerranée. A son bord 18 membres d‘équipage : sept Indiens, cinq Ukrainiens et six Italiens dont le commandant Agostino Musumeci.

Son fils Vincenzo a lancé hier un appel :

“Mon père, c’est son travail… Qu’il ne soit pas oublié ! Je veux solliciter les institutions, faire quelque chose pour le ramener à la maison. Par le passé, il a subi plusieurs attaques mais il a toujours réussi à les contrer. Cette fois en revanche…”

Ironie du sort, le navire a été attaqué moins d’une heure avant d‘être rejoint par une escorte maritime européenne.

Les actes de piraterie se multiplient dans la région. La semaine dernière l‘équipage d’un navire italien a été relâché après 11 mois de captivité. Une rançon de 11 millions et demi de dollars aurait été versée.

Cette année plus de 350 attaques ont été recensées, dont plus de la moitié perpétrées par des Somaliens.