DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Argentine: une nouvelle condamnation pour le dernier dictateur


Argentine

Argentine: une nouvelle condamnation pour le dernier dictateur

Le dernier des dictateurs argentins Reynaldo Bignone écope de 15 ans de prison pour des violations des droits de l’homme. Le verdict est tombé ce jeudi. Bignone, âgé de 83 ans, a déjà été condamné à deux reprises pour des crimes commis pendant la dictature entre 1976 et 1983, notamment à la prison à perpétuité en avril dernier.

Au cours du même procès ce jeudi, un ex-officier de l’armée de l’air et un ancien gardien d’hôpital ont été respectivement condamnés à 8 et 12 ans de prison ferme.

“Nous ne pouvons tolérer ces peines, a estimé la porte-parole de l’Association des “Grands-mères de la place de mai”. Elles sont risibles par rapport aux crimes qui ont été commis. De quelles preuves supplémentaires ont-ils besoin? Veulent-ils que les victimes qui ont été torturées et tuées remontent du fond de l’océan, des profondeurs de la terre et témoignent des crimes qui ont été commis?”

Reynaldo Bignone a été le chef de la junte militaire à partir de juillet 1982. En décembre 1983, il cède son mandat au premier président démocratiquement élu. Depuis l’annulation des lois d’amnistie en 2005, plus de 200 dirigeants de la dictature font l’objet de poursuites.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les sièges de 17 ONG perquisitionnés au Caire