DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : le chef de la mission d'observateurs contesté


Syrie

Syrie : le chef de la mission d'observateurs contesté

Alors que les observateurs de la Ligue arabe poursuivent leur mission en Syrie, l’identité du chef de la délégation suscite toujours autant d’interrogations. Moustafa al-Dabi a servi en effet sous le gouvernement d’Omar el-Béchir, qui est accusé d’avoir commis les pires atrocités au Darfour.

Pour l’opposition syrienne, ce Soudanais de 63 ans n’a pas le profil type d’un observateur des droits de l’homme. D’autres y voient une marque de faiblesse de la Ligue Arabe qui s’est vu imposer cet homme par le régime syrien.

Après le coup d‘état d’Omar el-Béchir en 1989 au Soudan, Moustafa al-Dabi a officié plusieurs années comme général au sein de l’armée. Des années durant lesquelles des actes d’arrestation arbitraire, de torture et de disparition forcée auraient été commis au Darfour. Selon l’ONU, plus de 300 000 personnes ont péri au cours des dernières décennies dans la province soudanaise.