DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie: "s'il y a une bavure, elle ne sera pas enterrée"

Vous lisez:

Turquie: "s'il y a une bavure, elle ne sera pas enterrée"

Taille du texte Aa Aa

La Turquie ne reconnaît pas encore officiellement avoir commis une bavure après un raid meurtrier dans le conflit kurde. Mais “s’il y en a une, l’affaire ne sera pas enterrée”, a assuré le vice-président du parti au pouvoir, l’AKP alors que l’attaque provoque la colère au sein de la communauté kurde. 35 personnes ont perdu la vie la nuit dernière. Des jeunes pour la plupart.

Selon les autorités locales, ils se livraient avec des mules et des ânes à une contrebande de cigarettes et d’essence à la frontière turco-irakienne. Une vingtaine de corps ont été recensés dans le village d’Ortasu.

L’armée avait dit avoir mené une opération contre de présumés séparatistes kurdes du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan.

Ce jeudi soir, le gouvernement turc n’avait toujours pas réagi. Un silence reflétant peut-être un malaise face à ce que des Kurdes décrivent comme “un crime contre l’humanité”.

L’armée, elle, a diffusé juste après le raid controversé des images d’opérations contre les séparatistes du PKK. Des séparatistes qui utilisent leur bases arrières en Irak pour lancer des attaques contre des objectifs en territoire turc, près de la frontière.

Avec AFP et Reuters