DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Déficit espagnol : le nouveau gouvernement annonce la couleur

Vous lisez:

Déficit espagnol : le nouveau gouvernement annonce la couleur

Taille du texte Aa Aa

Le déficit espagnol plus haut que prévu, les mesures d’austérité à la rescousse.

Un premier train de mesures de rigueur vient d‘être approuvé par le nouveau gouvernement espagnol du conservateur Mariano Rajoy, il prévoit des coupes budgétaires équivalentes à près de 9 milliards d’euros.

Et afin de ramener ce déficit à un niveau décent, c’est probablement 40 milliards d’euros d‘économie qui vont être nécessaires tout au long de l’année prochaine.

La vice-première ministre espagnole a en effet expliqué que le déficit avait atteint cette année 8% du PIB, au lieu des 6% annoncés et visés par le précédent gouvernement.

Les salaires des fonctionnaires, qui ont subi une baisse de 5% en mai 2010, ont été gelés en 2011, ils le seront à nouveau en 2012.

A part dans la santé, l‘éducation, les forces de l’ordre et les inspecteurs des impôts, les fonctionnaires partant à la retraite ne seront pas remplacés.

Une politique qui va entraîner une baisse significative de l’emploi, selon ce dirigeant de syndicat, ce qui va coûter aussi beaucoup d’argent.

L’année 2012 en Espagne sera donc une année de vaches maigres. Et une année très sociale, à en juger par l’accueil glacial réservé par les syndicats à ces nouvelles mesures d’austérité.