DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le PKK appelle au soulèvement après la mort de civils dans un raid aérien

Vous lisez:

Le PKK appelle au soulèvement après la mort de civils dans un raid aérien

Taille du texte Aa Aa

De violentes manifestations et des heurts avec la police turque ont eu lieu dans plusieurs villes comme Istanbul et Diyarbakir après la mort de 35 personnes hier.

Des jeunes contrebandiers de cigarettes confondus avec des séparatistes kurdes ont péri dans une attaque de l’armée à la frontière irakienne.

Dans les rues d’Istanbul, les réactions sont partagées :

“Cet incident est malheureux. Ces gens ne devaient pas se trouver là, ils étaient contrebandiers et il y a toujours un risque de bavure dans ce type d’attaque”, déplore un passant.

“C’est profondément triste, humainement parlant. Mais si on se place sur le terrain de la loi, ce qu’ils faisaient était illégal. Il y a eu néanmoins un problème et c’est un incident très triste”, estime un autre.

L’AKP, le parti islamo-conservateur au pouvoir à Ankara a promis une enquête pour faire toute la lumière. L’armée turque affirme pour sa part qu’aucun civil n‘était présent dans la zone visée.

Des centaines de kurdes ont assisté aux funérailles des 35 jeunes et dénoncés pour certains un “véritable crime contre l’humanité”.