DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président serbe ne veut pas d'un référendum organisé par les Serbes du Kosovo

Vous lisez:

Le président serbe ne veut pas d'un référendum organisé par les Serbes du Kosovo

Taille du texte Aa Aa

Le président de la Serbie ne veut pas de vagues. Il rejette l’idée des municipalités serbes du nord du Kosovo d’organiser un référendum. Cette consultation, prévue à la mi-février, reviendrait à contester les institutions albanaises qui gouvernent le Kosovo. Pour Boris Tadic, cela sèmerait la zizanie. “Ce référendum peut provoquer une réaction internationale, et cela nuirait à notre cause, a déclaré le président serbe ce vendredi. D’autant que tout le monde sait que les Serbes, spécialement ceux du Kosovo, n’acceptent pas les institutions de Pristina. Le référendum est donc inutile”.

A Mitrovica, ville kosovare à majorité serbe, les habitants sont plus partagés. “Le but du référendum, réagit un Serbe, serait déjà de montrer que les Serbes ne sont pas favorables aux décisions albanaises et internationales sur le Kosovo”. “Je ne suis pas pour le référendum, dit une femme, car la Serbie n’est pas d’accord, et sans elle, nous ne sommes rien”. Belgrade et Pristina sont engagés dans un dialogue, animé par l’Union européenne, depuis mars dernier. Et pour la Serbie, il est difficile de faire marche arrière.