DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le régime nord-coréen change de tête dirigeante mais pas de politique

Vous lisez:

Le régime nord-coréen change de tête dirigeante mais pas de politique

Taille du texte Aa Aa

Kim Jong-Un suivra les pas de son père feu Kim Jong-Il après les funérailles grandiloquentes de ce dernier mercredi. Autrement dit, la dictature est et restera à Pyongyang.

Le nouveau “leader suprême du parti, de l’armée et du peuple” n’entend pas dialoguer avec le gouvernement sud-coréen actuel, c’est du moins ce qu’affirme la Commission de défense nationale, considérée comme la structure la plus puissante du pays, dans un communiqué diffusé par l’agence officielle KCNA.

Pas de changement de ton non plus à la télévision d’Etat où la verve des présentateurs n’a d‘égale que la langue de bois très dure du régime.

Le Nord reproche à Séoul d’avoir interdit les visites de condoléances à Pyongyang et lui promet des représailles.

Après le deuil national et ses scènes d’hystéries collectives organisées, le monde entier scrute avec attention les premiers pas de l’héritier Kim Jong-Un.

Dotée de l’arme nucléaire, la Corée du Nord représente un enjeu de taille pour la diplomatie régionale et internationale.