DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rétromachine : la Callas fait scandale


Italie

Rétromachine : la Callas fait scandale

Le 2 janvier 1958 la cantatrice Maria Callas se retrouve au cœur d’un scandale en mettant fin à un récital après le premier acte.

L’événement se déroule à l’Opéra de Rome, où l’artiste doit interpréter Norma de Vincenzo Bellini. A la fin du premier acte, elle quitte la scène devant un public médusé qui crie immédiatement au scandale. Très vite, plusieurs rumeurs circulent pour expliquer ce départ précipité. Certains affirment que la Callas a perdu sa voix suite à un réveillon arrosé. D’autres prétendent que la cantatrice étant souffrante, elle avait réclamé une doublure qui lui avait été refusée.

La presse s’empare de cette affaire en raillant la sincérité de l’artiste : « Lorsqu’elle est en répétition, sa voix est parfaite… Si vous souhaitez entendre Callas, ne vous donnez pas la peine de vous habiller, allez à une répétition ; elle termine habituellement ces dernières. »

Quelques mois plus tard, Maria Callas se sépare de son agent, Rudolf Bing, alors qu’elle est pressentie pour interpéter La Traviata et McBeth au Met de New York. Ils se réconcilieront quelques années plus tard tandis que l’artiste a poursuivi sa carrière avec brio malgré les scandales.

D’autres 2 janvier : le cardinal Richelieu fonde l’Académie française (1635) ; Hitler est élu homme de l’année 1938 par le Time Magazine (1939) ; Zacarias Moussaoui – premier inculpé dans l’enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 – plaide non coupable (2002)

Né(e)s un 2 janvier : la religieuse française Thérèse de Lisieux (1873), l’auteur et professeur de biochimie américain Isaac Asimov (1920), le leader syndicaliste Bernard Thibault (1959), l’ancien joueur de football Basil Boli (1967)

Le choix de la rédaction

Prochain article
Interview avec les soeurs Labeque

musica

Interview avec les soeurs Labeque