DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hommage aux sportifs décédés en 2011

Vous lisez:

Hommage aux sportifs décédés en 2011

Taille du texte Aa Aa

Le 7 septembre dernier, 37 membres de l‘équipe russe de hockey sur glace de Iaroslav, l’un des meilleurs clubs d’Europe, sont morts dans un accident d’avion au Nord-Est de Moscou. Les hockeyeurs devaient rejoindre la Biélorussie afin d’y disputer une rencontre face au Dinamo Minsk en ouverture de la Ligue continentale.

Seve Ballesteros. Considéré comme l’un des meilleurs golfeurs de tous les temps, Ballesteros avait remporté cinq tournois majeurs et été plusieurs fois numéro 1 mondial dans les années 80. Seve Ballesteros est mort à 54 ans des suites d’une tumeur cérébrale.

Autre légende disparue en 2011 : le boxeur Joe Frazier qui fut le grand rival de Mohamed Ali.

Célèbre pour son fameux crochet du gauche, Smokin’ Joe avait été champion olympique des poids lourds en 1964, puis champion du monde WBA et WBC de 1970 à 1973. Joe Frazier avait 67 ans.

Il était tout jeune et considéré comme celui qui allait prendre la relève de Valentino Rossi : Marco Simoncelli, 24 ans, a trouvé la mort au guidon de sa moto lors du Grand Prix de Malaisie. Champion du monde 250cm2 en 2008, l’Italien avvait intégré la catégorie reine MotoGP en 2010.

Sacré champion en IndyCar en 2005, il avait aussi remporté les mythiques 500 miles d’Indianapolis à deux reprises. A 33 ans, l’Anglais Dan Wheldon s’est tué dans un accident en octobre dernier à Las Vegas.

Gary Speed a mis à ses jours un matin du mois de novembre. Premier joueur à avoir franchi la barre des 500 matchs disputés en Premier League anglaise, le milieu de terrain avait aussi été sélectionné 85 fois avec le Pays de Galles. Equipe dont il était d’ailleurs l’entraîneur au moment de sa disparition.

Une semaine après la mort de Gary Speed, c’est Socrates qui nous a quitté. Milieu de terrain de génie, ancien capitaine de la Seleçao, Socrates n’a jamais remporté la Coupe du monde, mais restera sans aucun doute l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football brésilien.