DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Copenhague veut servir de lien entre les 17 et les 27


Danemark

Copenhague veut servir de lien entre les 17 et les 27

Le Danemark en premier ligne sur le terrain de la crise de la dette dans la zone euro. Petit poucet au sein de l’UE, le pays qui compte à peine 5,6 millions d’habitants, a pris en effet hier la présidence tournante de l’Union européenne pour une durée de 6 mois, succédant ainsi à la Pologne.

Une période que le gouvernement de centre gauche dirigé par Helle Thorning-Schmidt entend mettre à profit pour “servir de pont entre les 17 et les 27”, dans un contexte on ne peut plus perturbé.

Des ambitions somme toutes limitées, Copenhague comptant parmi les 10 capitales n’ayant pas adopté la monnaie unique suite au rejet par référendum du traité de Maastricht en 1992.

Les experts s’accordent donc pour dire que son rôle devrait se limiter à de la figuration dans la recherche d’une solution à la crise actuelle.

L’objectif de cette présidence tournante sera surtout d’œuvrer à la création d’emplois dans le domaine des énergies vertes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

RDCongo: des prisonniers ratent leur évasion mais en tuant huit personnes