DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les observateurs en Syrie contestés au sein même de la ligue arabe

Vous lisez:

Les observateurs en Syrie contestés au sein même de la ligue arabe

Taille du texte Aa Aa

La crédibilité des observateurs en Syrie est à nouveau remise en cause, mais cette fois au sein même de la ligue arabe. Hier, le président du Parlement arabe, un comité consultatif composé de parlementaires de 22 pays de l’organisation, a demandé le retrait pur et simple des observateurs. Pour lui, leur mission est un échec cuisant, le sang de la répression ayant continué de couler malgré leur arrivée en Syrie. A ses yeux, leur présence n’a donc pas eu le moindre effet sur le régime.

En témoignent en tous cas les dernières victimes de cette sanglante répression qui n’a pas connu de trêve au premier jour de 2012. Premier martyr de cette nouvelle année, un enfant de 7 ans a été tué hier à Hama dans le centre du pays. Quatre autres civils ont trouvé la mort à Homs, et une vingtaine d’autres ont été blessés non loin de la capitale Damas.