DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

2012 : l'année du refinancement des dettes souveraines


monde

2012 : l'année du refinancement des dettes souveraines

C’est un lieu commun de dire que l’année 2012 va être l’année de tous les dangers pour l‘économie des pays membres de la zone euro et par extension pour l‘économie mondiale. Les prévisions de croissance tablent sur un faible développement de l’activité quand elles n’anticipent pas une récession pure et simple. En 2012, les besoins de refinancement des principales économies mondiales avoisineront les 6 mille milliards d’euros.

Les pays les plus gourmands en refinancement de dette sont cette année le Japon avec 2.300 milliards d’euros et les États Unis : 2.100 milliards Très loin derrière viennent l’Italie, la France et l’Allemagne : autant de pays qui ne sont pas souverains en matière monétaire comme le sont les deux premiers.

“Il faut voir que 2012 démarre avec un certain nombre de problèmes qui sont toujours issus de ce qu’on a connu en 2011; à savoir la difficulté des Etats européens à se désendetter et à faire en sorte que l‘économie en face de cela reparte, affirme François Chaulet de Montsegur Finance. On voit bien que la conjoncture n’est pas forcément très forte et ne sera pas forte au premier trimestre 2012”.

Pas de croissance pas de recettes, pas de recettes, recours à la dette qui à son tour ralentit la croissance : la boucle est bouclée. Cette boucle dramatique, les États doivent s’en sortir mais comment ? Quel est le bon dosage en matière de mesures de rigueur et de relance ? Et puis les marchés sur lesquels se refinancent les dettes souveraines arriveront-ils à absorber toutes ces demandes cette année.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Iran : des menaces de part et d'autres