DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestation à Budapest contre la nouvelle Constitution


Hongrie

Manifestation à Budapest contre la nouvelle Constitution

“Dictature d’Orban” et autres “Orbanistan”. Des dizaines de milliers de Hongrois, 100.000 selon les organisateurs, ont défié leur premier ministre Viktor Orban hier dans le centre de Budapest, pour dire tout le mal qu’ils pensent de la toute nouvelle Consitution. Au même moment, le président et une partie du gouvernement célébraient son entrée en vigueur à quelques centaines de mètres de là.

“Le principal problème avec cette constitution, c’est qu’elle est porte atteinte aux fondements de l’ordre constitutionnel, et qu’elle est surtout la loi d’un seul parti, regrette ce manifestant.”

“Mes petits-enfants m’ont dit qu’ils ne resteront pas dans ce pays. Ce ne sont que des jeunes qui voulaient construire leur vie ici, et qui n’en n’ont plus le désir maintenant, déplore cette autre.”

Fort d’une majorité des deux-tiers au Parlement, le parti Fidesz de Viktor Orban n’a pas eu la moindre difficulté à faire adopter cette loi très controversée en avril dernier, suscitant de vives critiques de l’Union européenne, des ONG, et de la communauté internationale dans son ensemble.

Ses détracteurs lui reprochent notamment de porter atteinte au pluralisme des médias, et de menacer l’indépendance de la justice et la liberté de culte.

A titre d’exemple, les propriétaires de chiens de race non hongroise pourront désormais se voir taxés d’un impôt municipal.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : la ligue arabe en quête de crédibilité