DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : l'ASL prête à reprendre l'offensive


Syrie

Syrie : l'ASL prête à reprendre l'offensive

L’Armée syrienne libre menace de reprendre l’offensive si Damas ne respecte pas le plan de paix de la Ligue arabe.

Son commandant, le colonel Riad al Asaad, réfugié en Turquie, avait ordonné à ses troupes de suspendre les combats pendant la visite des observateurs arabes. Mais une semaine après leur arrivée, il estime que leur mission est un échec.

A Homs, bastion du soulèvement contre le régime de Bachar al Assad, le ravitaillement des forces rebelles s’organise. Composée de déserteurs et d’insurgés armés, l’ASL gagne en popularité auprès de la population assiégée.

La Ligue arabe dit avoir obtenu la libération de près de 3.500 prisonniers sur un total estimé à 37.000. Ses observateurs réclament plus de temps pour accomplir leur mission.

Damas aurait comme convenu retiré ses chars des villes, mais l’armée régulière tirerait toujours à vue sur les manifestants. Jusqu‘à 390 civils auraient été abattus ces sept derniers jours. Selon l’ONU, la répression a fait plus de 5.000 morts depuis février en Syrie.

La Ligue arabe a convoqué une réunion samedi pour faire le point.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : le président Christian Wulff sur la sellette