DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Téhéran conseille aux Etats-Unis de ne pas faire revenir leur porte-avion


Iran

Téhéran conseille aux Etats-Unis de ne pas faire revenir leur porte-avion

Après avoir testé des missiles, l’Iran conseille aux États-Unis de ne pas faire revenir leur porte-avion dans le Golfe persique. Le bâtiment américain, John C. Stennis, qui se trouvait dans ce golfe, avait traversé la semaine dernière le détroit d’Ormuz pour se rendre en mer d’Oman. Et ce, alors que la marine iranienne menait des manœuvres.

En cas de retour du porte-avion, l’Iran prendra des mesures, avertit Téhéran. Le régime iranien fait monter la pression autour de ce détroit d’Ormuz par où transite 35 % du trafic pétrolier maritime mondial. Téhéran n’apprécie pas les tentatives occidentales pour le contraindre à abandonner son programme nucléaire controversé.

“La jeunesse iranienne ne laissera jamais des oppresseurs malmener les frontières de l’Iran”, lance un Iranien à Téhéran. Un autre tempère: “les Iraniens n’aiment pas la guerre. Nous avons déjà eu l’expérience d’une guerre de huit ans contre l’Irak et nous ne pourrons pas résister à une autre. L’Iran devrait avoir des discussions avec d’autres pays pour éviter une guerre”.

Parallèlement à son attitude belliqueuse, Téhéran a demandé ce mardi à l’Union européenne de fixer “une date et un lieu” pour reprendre les négociations sur le nucléaire. “La balle est dans le camp iranien”, a répondu Bruxelles.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Très mauvais chiffre du chômage en Espagne