DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les talibans évoquent l'ouverture d'un bureau politique au Qatar

Vous lisez:

Les talibans évoquent l'ouverture d'un bureau politique au Qatar

Taille du texte Aa Aa

Le 20 décembre dernier, une cinquantaine de talibans rendaient leurs armes aux autorités afghanes dans leur fief, la province de Kandahar. Hier les islamistes auraient accepter d’ouvrir un bureau politique en dehors du pays.

Les négociations entre le Président Karzaï et les talibans avaient échoué en octobre après l’assassinat de l’ancien chef de l’Etat, Burhanuddi Rabbani. Si depuis, les pourparlers ont repris, les insurgés n’en sont pas moins omniprésents sur le terrain.

Avant d’engager un éventuel processus de paix, les Etats-Unis qui dirigent la coalition de l’Otan en Afghanistan exigent que les talibans renoncent à la violence et rejettent le terrorisme.

Le groupe Hezb-i-islami, la deuxième composante de la rébellion, serait d’accord sur le principe.

Ces négociations pressent alors que la coalition internationale a amorcé un retrait militaire qui devrait s’achever en 2014. Washington veut à tout prix éviter que le pays ne sombre dans une guerre civile après cette date.