DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Royaume-Uni: un crime raciste puni 18 ans après les faits


Royaume-Uni

Royaume-Uni: un crime raciste puni 18 ans après les faits

Presque 19 ans après les faits, le verdict est tombé dans l’affaire du meurtre raciste de Stephen Lawrence au Royaume-Uni.

Les deux principaux suspects, Gary Dobson, 36 ans, et David Norris, 35 ans, ont été condamnés à perpétuité, avec des peines incompressibles de 15 et 14 ans. Ils étaient mineurs au moment des faits.

Stephen Lawrence avait 18 ans lorsqu’il a été attaqué par une bande de cinq jeunes blancs alors qu’il se trouvait à un arrêt de bus.

L’aboutissement de ce procès est avant tout le résultat de l’acharnement des parents de Stephen, qui se sont battus pendant presque vingt ans pour que justice soit enfin rendue:

“Les peines prononcées sont assez faibles mais en même temps, le juge avait les mains liées et nous lui sommes donc reconnaissants d’avoir fait ce qu’il a pu.” a déclaré la mère de Stephen après le jugement.

L’enquête initiale de 1993 avait été bâclée. Une commission d’enquête avait même conclu en 1999 à un “racisme institutionnel” au sein de la police britannique.

Aujourd’hui, seuls deux des agresseurs ont été condamnés. Les trois autres courent toujours.

“Les autres personnes impliquées dans le meurtre de Stephen Lawrence n’ont qu‘à bien se tenir. Nous continuons à enquêter sur cette affaire.” a averti un commissaire de la police de Londres.

Ce meurtre a eu un retentissement énorme au Royaume-Uni. Suite aux accusations de racisme, la police avait notamment élargi son recrutement à toutes les communautés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tempête meurtrière dans le nord de l'Europe