DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tensions économiques et religieuses au Nigeria


Nigéria

Tensions économiques et religieuses au Nigeria

Crise économique et tensions communautaires au Nigeria.

Le deux principaux syndicats du pays ont lancé un appel à la grève générale et à des manifestations à partir de lundi. Ils exigent le rétablissement de la subvention sur les carburants. Une mesure qui permet au gouvernement d‘économiser quelque six milliards de dollars.

“Tout va mal au Nigeria”, se plaint un homme. “Et ce n’est pas la suppression des subventions qui va changer quelque chose”.

Conséquence de la décision gouvernementale, les prix de l’essence et du gazole à la pompe ont doublé.

Le Nigeria est le premier producteur de pétrole d’Afrique et pays le plus peuplé du continent. Mais la majorité de ses habitants vit avec de deux dollars par jour.

Le nord du pays connaît d’importantes tensions religieuses et communautaires.

Suite aux attaques de la secte islamiste Boko Haram, l‘état d’urgence a été décrété dans les états de Yobe et de Jigawa.

Des attentats perpétrés le jour de Noël ont fait une cinquantaine de morts.

Le premier de l’an, Boko Haram a lancé un ultimatum aux chrétiens vivants dans le nord du Nigéria qui ont trois jours pour quitter la région.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Prothèses mammaires PIP: ouverture d'une enquête en Australie