DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : l'opposition pas satisfaite des excuses du président

Vous lisez:

Allemagne : l'opposition pas satisfaite des excuses du président

Taille du texte Aa Aa

Christian Wulff, éclaboussé par un scandale qu’il a tenté d‘étouffer, a annoncé à la télévision qu’il ne démissionnerait pas.

Le chef d’Etat a admis “une grave erreur qu’il regrettait profondément”, mais qui ne remet pas en cause son mandat qu’il compte poursuivre jusqu‘à son terme. Il s’est excusé notamment pour le coup de fil au directeur du journal Bild pour lui demander de cesser de couvrir l’affaire.

Christian Wulff a affirmé n’avoir rien fait d’illégal, mais il a reconnu que tout ce qu’il avait fait n‘était pas juste.

Le chef d’Etat allemand aurait bénéficié auprès d’un couple d’amis industriels d’un crédit à très faible taux d’intérêt pour acheter une maison en Basse-Saxe.

Il a ensuite passé plusieurs coups de téléphone et laissé un message sur le répondeur du directeur de la rédaction du journal Bild pour empêcher la parution d’un article l’accusant.

Steffi Lemke, du parti des Verts, n’est pas satisfaite. Elle explique qu’elle aurait souhaité des excuses plus explicites et des explications sur le fond de l’affaire, qui n’est toujours pas clair.

Si la Chancelière Angela Merkel a renouvelé sa confiance à Christian Wulff, l’opposition allemande, de toutes parts, assure que la controverse ne va pas s’arrêter là.