DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie: les résultats d'un vaste contrôle fiscal irrite la luxueuse station de Cortina


Italie

Italie: les résultats d'un vaste contrôle fiscal irrite la luxueuse station de Cortina

C’est le jackpot pour le fisc italien et un malaise doublé de grincements de dents à Cortina d’Ampezzo. Les résultats des contrôles-surprises de 80 inspecteurs des impôts dans cette station de ski italienne huppée viennent d‘être révélés. Des résultats éloquents. 42 conducteurs de voiture de luxe ont ainsi déclaré des revenus de 30 000 euros par an.

Selon un responsable du fisc, le chiffre d’affaires de certains restaurants chic de Cortina avaient augmenté de 300% le jour du contrôle, le 30 décembre, par rapport à la même journée en 2010.

Le président des hôteliers de Cortina D’Ampezzo Gherardo Manaigo s’est irrité ce jeudi: “avant de faire tout ça, quelqu’un s’est-il demandé quel effet cela aura d’un point de vue touristique?”. Quant au maire, Andrea Franceschi, il a dénoncé “un Etat policier. (…) “Nous ne pouvons pas accepter qu’un chef d’entreprise de Cortina soit considéré comme un fraudeur fiscal. Nous croyons qu’il y a eu une focalisation sur certains cas. C’est la raison pour laquelle nous avons demandé à l’Agence du fisc de fournir toutes les données parce que nous savons qu’elles sont très différentes de celles qui ont été publiées”.

Le contrôle fiscal à Cortina d’Ampezzo sonne comme un avertissement. Le nouveau gouvernement de Mario Monti a fait de la lutte contre l‘évasion fiscale une priorité.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kate Middleton sur les traces de sa belle-mère