DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Taxe carbone : Les compagnies aériennes chinoises disent non à l'Union européenne


entreprises

Taxe carbone : Les compagnies aériennes chinoises disent non à l'Union européenne

Les compagnies aériennes chinoises s’opposent à la taxe carbone. La Chine ne coopérera pas avec l’Union européenne. Elle ne se soumettra pas aux quotas d‘émission de CO2.

Depuis le 1er janvier, toutes les compagnies aériennes desservant l’Europe doivent acheter des permis de polluer dans le cadre de l’ETS, un système d‘échange de quotas d‘émission de gaz à effet de serre conçu pour lutter contre le réchauffement climatique.

En décembre dernier, la Cour de justice de l’Union européenne avait jugé ce système conforme “aux principes de droit international”, suggérant aux compagnies d’imputer les coûts des quotas de CO2 sur les tarifs des billets.

Cette mesure avait été jugée discriminatoire par les compagnies américaines, car outre la Chine, les États-Unis mais aussi la Russie sont fortement opposés à ce système de droit à polluer.

La Chambre américaine des représentants a même adopté un projet de loi interdisant aux compagnies aériennes du pays de s’acquitter de cette taxe.

Prochain article

entreprises

L'Allemagne réussit son émission de dette à 10 ans