DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rétromachine : l'Egypte maîtrise le Nil


Egypte

Rétromachine : l'Egypte maîtrise le Nil

Le 9 janvier 1960, les travaux du haut barrage d’Assouan débutent sur l’un des deux plus grands fleuves du monde, le Nil en Egypte. Pour le pays, le projet est d’une importance capitale. La production d‘électricité, le contrôle de la puissance du fleuve, la mise en place d’un vaste réservoir d’eau, sont autant d’objectifs alloués au barrage. Les travaux prennent place en amont d’un ouvrage déjà existant, bâti en 1902, qui n’est plus à même de fournir la quantité d‘énergie nécessaire à la modernisation et à l’industrialisation de l’Egypte. En raison de la neutralité du pays, le projet suscite aussi bien l’intérêt des États-Unis que de l’URSS. Finalement, l’Union Soviétique fut choisie comme partenaire. En plus de l’aide financière, des ingénieurs et techniciens ont été envoyés par Moscou pour superviser les travaux. Achevé en 1970, le barrage produit bientôt plus de 2,1 gigawatts d‘électricité. De plus grâce au lac Nasser, le plan d’eau artificiel créé par le barrage, les effets dévastateurs des crues du Nil ont pu être contrés. La construction du Barrage d’Assouan n’est pas exempte de lourdes conséquences. Ainsi, plus de cent mille paysans nubiens ont dû être déplacés durant les travaux. De plus, depuis sa mise en route, l‘érosion du delta du Nil devient problématique, tout comme la diminution de l’apport en riches nutriments naturels (limon, alluvions) qui touche les eaux en aval du barrage.

D’autres 9 janvier : l‘émission “cinq colonnes à l’une” est lancée par la télévision française (1959) ; Cuba et l’URSS signent un accord commercial (1962) ; Mahmoud Abbas est élu président de l’Autorité palestinienne (2005) ; Apple lance l’iPhone (2007).

Né(e)s un 9 janvier : la romancière et philosophe française Simone de Beauvoir (1908), l’homme politique américain Richard Nixon (1913), la chanteuse américaine Joan Baez (1941), le musicien anglais Jimmy Page (1944), l’auteur de bande dessinée français Franck Margerin (1952).

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : réactions mitigées après l'incarcération de l'ex-numéro 1 de l'armée