DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

la rébellion syrienne accuse Damas d'être derrière l'attentat de vendredi


Syrie

la rébellion syrienne accuse Damas d'être derrière l'attentat de vendredi

La rébellion syrienne accuse le pouvoir syrien d‘être derrière l’attentat qui a fait au moins 26 morts dans le centre de Damas hier.

Pour le Conseil National Syrien, cet attentat-suicide vise à “détourner l’attention” et “créer le chaos”.

L’attaque s’est déroulée dans le quartier de Midane, dans le centre historique de la capitale syrienne.

Pour l’opposition, cela ne fait que renforcer l’idée que la mission des observateurs de la Ligue arabe n’a servi à rien, et qu’il faut que la diplomatie internationale s’en mêle.

Khaled Mechaal s’est posé ce vendredi comme intermédiaire entre Bachar el-Assad et la Ligue Arabe, dont il a rencontré le chef au Caire.

Les bureaux de Khaled Mechaal sont situés à Damas. Il assure avoir tenté dès le début de convaincre Bachar el-Assad de cesser la violence.

Mais c’est l’entrée en jeu de l’ONU pour protéger les civils que la foule de protestataires réclame aujourd’hui.

Chaque jour la répression des manifestations fait de nombreuses victimes… au moins 17 de plus hier.

Prochain article

monde

Le mari de Ioulia Timochenko obtient l'asile politique en République Tchèque