DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La ligue arabe entend poursuivre sa mission d'observation en Syrie


Syrie

La ligue arabe entend poursuivre sa mission d'observation en Syrie

Malgré un harcèlement continu des autorités et même de l’opposition, la ligue arabe se dit favorable à la poursuite de sa mission en Syrie.

Dimanche, les premières conclusions des 163 observateurs présents sur place ont été présentées au Caire, lors d’une réunion au siège de l’organisation panarabe.

Leur rapport confirme les violences de part et d’autre, et la présence notamment de cadavres dans les rues syriennes. Mais le texte préconise la poursuite de la mission et même un renfort du dispositif.

Erreur stratégique, estime ce manifestant syrien.

“Nous voulons dire à la ligue arabe que le temps qu’elle accorde aux autorités syriennes occasionne plus de mort du côté du plus peuple syrien. La ligue arabe se rend complice de cette effusion de sang. Nous lui demandons de retirer tous ses observateurs et de transférer le dossier à l’ONU, car la Ligue arabe est incapable de protéger les Syriens, estime-t-il.”

Et ce même rapport de déplorer la présence de véhicules militaires dans la plupart des villes visitées, malgré le départ des chars il y a plusieurs semaines.

Quant aux observateurs, ils sont régulièrement pris à partie par une population qui les accuse d‘être manipulés et incapables de mettre un terme aux violences.

L’opposition continue en tous cas d’enterrer ses morts. Ces derniers jours, les violences ont fait une trentaine de morts. Plus de 5000 depuis le début de la répression, selon les chiffres de l’ONU.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvel An chinois : la grande transhumance