DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le temple de Zeus ne tombera pas dans les mains du magnat russe Prokhorov


Italie

Le temple de Zeus ne tombera pas dans les mains du magnat russe Prokhorov

Celui qui défie Vladimir Poutine en présentant sa candidature à la présidentielle de mars en Russie, a décidément la folie des grandeurs.

L’homme d’affaires qui a crée une fondation culturelle a tenté d’acheter le site dans la très belle Vallée des temples d’Agrigente en Sicile mais le maire de la ville a dit non :

“La Vallée des temples n’est pas à vendre même pour 40 milliards d’euros. Il en va différemment bien sur si nous parlons d’une contribution sous la forme d’investissements privés afin de sponsoriser le site en terme de communication ou même pour améliorer le site directement”, explique le maire d’Agrigente, Marco Zambuto.

L’affaire a fait la Une de la presse italienne et dans les rues, on hallucine littéralement :

“C’est de la folie pure, c’est comme enlever le Colisée de Rome ou le Vésuve de Naples, c’est de la folie pure”, explique cet habitant.

“C’est incroyable. Cela appartient à notre héritage national et ce temple ne peut être vendu à personne. Il doit demeurer pour les anciennes et les futures générations. Il est impensable qu’ils puissent le vendre car c’est le patrimoine de l’humanité”, estime cet autre.

Le site est effectivement classé par l’UNESCO depuis 1997 et attire à ce titre des milliers de touristes chaque année. Son histoire est plus que millénaire notamment ses vestiges de l‘époque antique.

Prochain article

monde

La Nouvelle-Zélande de nouveau sur le qui-vive face à une éventuelle pollution pétrolière