DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marée noire : un cargo échoué en mer se brise en deux

Vous lisez:

Marée noire : un cargo échoué en mer se brise en deux

Taille du texte Aa Aa

La perspective d’une nouvelle marée noire se profile dans le sud Pacifique, 3 mois après le naufrage du Rena, ce porte-conteneurs échoué depuis octobre contre le récif néo-zélandais de l’astrolabe.
 
Incapable de résister à la tempête, le cargo s’est littéralement brisé en deux ce week-end sous l’effet de vents violents et de vagues de plus de 7 mètres.
 
Le ministre de l’environnement néo-zélandais redoute une nouvelle pollution.
 
“Etant donnée l’ampleur des dégâts constatés sur le navire, la tâche qui se présente à nous est extrêmement difficile, a déclaré Nick Smith.”
 
Quant aux experts, ils ne se montrent pas spécialement plus rassurants. La priorité étant de limiter la propagation de fioul lourd dans le secteur très touristique de Tauranga, où il continue de s‘échapper. On parle pour le moment de dizaines de tonnes.
 
Et avec ce nouvel incident, ce sont près de 300 conteneurs qui flottent désormais en pleine mer et doivent être récupérés au plus vite pour éviter toute collision.
 
A la mi-octobre, 360 tonnes de fioul lourd s‘étaient répandus, provoquant une grave pollution sur les plages environnantes et causant la mort de 1300 oiseaux. 
 
Soupçonnés d’avoir voulu naviguer au plus près pour gagner du temps, le commandant et son second risquent jusqu‘à 2 ans de prison.