DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mitt Romney, à la rencontre des électeurs du New Hampshire


Etats-Unis

Mitt Romney, à la rencontre des électeurs du New Hampshire

Le favori de la course à l’investiture républicaine est fin prêt pour un second round dans le New Hampshire. Dans son quartier général de la ville de Manchester, Mitt Romney s’apprête à affronter ses secondes primaires. Mais le marathon électoral ne fait que commencer, comme le rappelle l’ancien gouverneur de cet Etat, John Sununu.

Mitt Romney a le soutien de nombreux volontaires, tout comme ses adversaires. Plusieurs supporters de l’ancien président de la chambre des représentants, Newt Gingrich, continuent d’arpenter les rues à 24 heures du scrutin.

Ces étudiants rappellent que leur candidat était en tête des sondages avant les virulentes attaques de l’actuel favori. Et lorsque notre envoyé spécial leur demande pourquoi leur candidat est meilleur que Mitt Romney, ils répondent : “Ces dernières années, particulièrement dans le secteur de l‘économie – à la façon de Ronald Reagan – il a séduit les plus conservateurs. Il est plus fidèle à ses principes que Mitt Romney.”

Les électeurs du New Hampshire sont moins conservateurs que ceux de l’Iowa, et moins libéraux que ceux de New York. Plusieurs d’entre eux critiquent la politique économique de Barack Obama. Les plus âgés se souviennent d’une époque où tout n‘était pas si noir…

“Maintenant c’est pire” affirme Bob, assis à la table d’un “diner”. “Il y a quatre ans, le taux de chômage était de 3 ou 4%. C’est le reste du pays qui a un effet sur le New Hampshire.”

Puis il y a ceux qui n’y croient plus, à l’image de Sandy Butler, propriétaire du restaurant. “Si je continue à travailler dur je m’en sortirai. C’est comme ça. Je vais travailler très longtemps. Je ne pense même pas prendre de retraite”.

Si les primaires du New Hampshire sont importantes, le nom du candidat républicain ne sera définitivement connu que cet été.

“Les candidats font campagne jusqu‘à la dernière minute dans le New Hampshire. Et surtout Mitt Romney, donné favori pour affronter Barack Obama lors de la présidentielle. Il est en tête des sondages avec plus de 40% des intentions de vote. Mais ces mêmes sondages indiquent également que 50% des électeurs restent indécis”, comme le souligne notre envoyé spécial Stefan Grobe.

Prochain article

monde

Prothèses PIP: "aucun contrôle inopiné pendant 17 ans"