DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

JO de Londres : l'ombre de Bhopal


Sport

JO de Londres : l'ombre de Bhopal

La polémique à Londres alors que les Jeux débutent dans moins de 200 jours. L’opposition parlementaire a manifesté pour dénoncer le fait que l’un des principaux sponsors n’est autre que Dow Chemical, qui a racheté Union Carbide, l’ancien propriétaire de l’usine qui avait explosé en 1984 à Bhopal en Inde.
  
L’explosion de l’usine de pesticides avait immédiatement tué 3500 personnes, mais les associations de victimes estiment que la gigantesque pollution engendrée par cette catastrophe pourrait avoir fait jusqu‘à 30 000 victimes.
  
Certains survivants de la catastrophe vivent aujourd’hui à Londres. C’est le cas par exemple de Farah Kahn. Elle avait 10 ans au moment de l’accident, et ne cache pas sa colère : “Savoir qu’ils vont faire du sponsoring, alors qu’ils ont empoisonné, qu’ils ont tué, et qu’ils continuent de tuer des gens, c’est scandaleux.”
 
En Inde, certains sportifs appellent au boycott des Jeux, tant que le site de Bhopal n’aura pas été complètement décontaminé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Dakar : Coma récupère les commandes, Gordon remonte