DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le mystère plane toujours sur l'attentat de l'avion présidentiel au Rwanda


France

Le mystère plane toujours sur l'attentat de l'avion présidentiel au Rwanda

Il aura suffi qu’un équipage français se trouve à bord de l’appareil ce jour-là, pour que la justice française finisse par se saisir de l’affaire.

Mais plus de 17 ans après l’attentat contre l’avion du président rwandais de l‘époque, le mystère plane toujours. Un rapport d’expertise pourrait en effet mettre 7 des inculpés hors de cause. Leur avocat devrait demander un non-lieu.

Me Maingain, l’avocat des sept inculpés devrait réclamerait un non-lieu pour ses clients.

“Le rapport d’expertise confirme l’hypothèse d’un départ de tirs de missiles depuis le camp de Kanombe et nos clients qui ont injustement été accusés et poursuivis pendant des années se trouvent confortés dans leurs positions”,.

Toutefois pour l’avocat de la famille de Juvenal Habyarimana, le président défunt, cette expertise ne désigne pas pour autant la camp des extrémistes hutu en tant que responsables. Pas plus qu’elle ne lave le président Kagame de tout soupçon pour avoir voulu en quelque sorte faciliter son accession au pouvoir.

Une certitude en tous cas, c’est bien cet attentat qui a contribué à provoque la tragédie humanitaire qui a suivi et fait au moins 800.000 morts, tutsis pour la plus grande majorité d’entre eux.