DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Nigéria plonge dans le chaos général

Vous lisez:

Le Nigéria plonge dans le chaos général

Taille du texte Aa Aa

Deuxième journée de grève générale au Nigeria. Au lendemain de la mort de 3 manifestants, la plupart des banques et des services sont restés portes closes ce mardi.

Pour le moment, les négociations entre partenaires sociaux et le chef de l‘état sont toujours dans l’impasse, un appel à poursuivre la grève a donc été lancé.

Entre colère et indignation, les habitants exigent le rétablissement des subventions sur les carburants.

“Je n’ai peur de rien, moi. On est prêts à faire la guerre si c’est ce que vous voulez. On se battra jusqu‘à notre dernière goutte de sang. On va combattre le pouvoir en place. Vous allez voir. Après ça, les gens n’auront plus peur et ils oseront vous faire face. Vous n’aurez plus jamais l’esprit tranquille. C’est ça qui va se passer, lance un habitant de Lagos.”

Déjà traversé par une série meurtrière de conflits tribaux et religieux, le pays est au bord du chaos.

Stations-services fermées, autoroutes bloquées par des barricades et autres pneus enflammées, sans parler des vols internationaux annulés pour la plupart.

Pour le président Johnathan Goodluck, pas question de revenir sur sa réforme qui a fait passer le prix à la pompe du simple au double.