DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Noms de domaines sur internet : polémiques sur les suffixes


monde

Noms de domaines sur internet : polémiques sur les suffixes

Que l’on soit ou non un afficionado de la toile, c’est une véritable révolution, mais de courte durée, qu’est en train de vivre internet. Jusqu’au 12 avril prochain, toutes les demandes de création de nom de domaines, aussi farfelues soient-elles, pourront être déposées à l’ICANN, l’agence indépendante qui gère les suffixes sur internet.
 
Deux conditions toutefois, et pas des moindres : solliciter la demande en tant qu’entreprise, et surtout être disposé à débourser 185.000 dollars pour un nouveau suffixe, auxquels s’ajoutent ensuite 25.000 dollars de frais annuels.
 
Une idée jugée dangereuse par une partie du secteur privé mais aussi certaines institutions comme l’ONU ou encore le FMI qui redoutent des fraudes ou d‘éventuelles usurpations.
 
Ce à quoi l’ICANN répond que l’ensemble du dispositif sera soumis à une stricte règlementation.
Seul l’ONU par exemple sera autorisé à créer un suffixe .nationsunies.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelle-Zélande : le Rena disparaît peu à peu sous les flots