DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cessez-le-feu entre les dirigeants birmans et les rebelles karens

Vous lisez:

Cessez-le-feu entre les dirigeants birmans et les rebelles karens

Taille du texte Aa Aa

Les autorités birmanes et les rebelles de la minorité karen ont signé ce jeudi un cessez-le-feu, censé mettre fin à un des plus anciens conflits au monde. Les négociations se tenaient à Hpa-an, principale ville de l’Etat karen, dans l’est du pays. Les discussions ont duré des heures pour parvenir à ce cessez-le-feu.

Les dirigeants birmans disent vouloir arriver à un accord de paix. Les représentants de la rébellion karen sont disposés à y croire, même s’ils se montrent prudents. “Ce n’est pas en une réunion qu’on mettra fin à 60 ans de combats”, a dit un des cadres de l’Union nationale karen.

Cette minorité revendique depuis des décennies, davantage d’autonomie. Une revendication qui a pris la forme d’une guérilla face à l’intransigeance de la junte militaire. Des milliers de villageois ont été déplacés.

Les actuels dirigeants du pays semblent vouloir règler pacifiquement ce conflit qui constitue un point de tension entre le Myanmar et la communauté internationale.