DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Japon va réduire ses importations de pétrole iranien


Iran

Le Japon va réduire ses importations de pétrole iranien

La communauté internationale accentue sa pression sur l’Iran en réponse à son programme nucléaire controversé. Alors que l’Union européenne devrait décider prochainement d’un embargo pétrolier, le Japon a accepté, à la demande des États-Unis, de réduire ses importations d’or noir en provenance d’Iran. «Le monde ne peut pas fermer les yeux sur le développement d’armes nucléaires. C’est pourquoi nous comprenons la position des États-Unis. Nous allons donc réduire de manière concrète les 10% de pétrole que nous importons d’Iran », a déclaré le ministre japonais des Finances.

La décision japonaise constitue un véritable succès diplomatique pour les États-Unis qui avaient essuyé la veille un refus de la Chine. Le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geitner : “Nous en sommes aux premières étapes de consultations avec nos alliés en Europe, au Japon et dans le monde entier. Avec eux, nous essayons de voir comment nous pouvons atteindre nos objectifs. Et nous collaborons étroitement.”

De son côté, le régime de Téhéran multiplie les rencontres pour sortir de l’isolement. Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, s’est rendu ce jeudi à Ankara pour évoquer le dossier nucléaire avec les dirigeants turcs qui souhaitent une solution par voies diplomatiques. Quant au président iranien Mahmoud Ahmadinejad, il poursuit sa tournée en Amérique latine. Après Cuba, il était attendu aujourd’hui en Équateur.

Prochain article

monde

Monti : l'Italie n'est plus un risque de contagion pour la zone euro