DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ere Internet : corriger la fracture digitale

Vous lisez:

Ere Internet : corriger la fracture digitale

Ere Internet : corriger la fracture digitale
Taille du texte Aa Aa

Estomper la fracture digitale est devenu le grand défi de l‘ère internet.

Nous partons pour l’Argentine, le Portugal et le Brésil pour voir comment le fossé est en train d‘être comblé.Nous verrons comment les barrières de l‘âge et de la distance sont en train d‘être abattues pour rattrapper le train de l’internet.

Argentine : un portable pour tous

En Argentine, le gouvernement s’est fixé pour objectif de garantir l‘égalité d’accès à l’internet en équipant la population. Il a récemment distribué des netbooks – des petits ordinateurs portables – dans les écoles publiques, tout particulièrement en zone rurale.

L’opportunité pour les enseignants et les élèves de faire l’expérience de nouvelles techniques d’apprentissage jusqu’alors hors d’atteinte.

Avec près d’1,8 million de netbooks distribués en 2011 dans les écoles publiques d’Argentine, le plan Conectar Igualdad n’est pas passé inaperçu. Une véritable révolution dans les campagnes.

Non loin de la commune d’Alta Gracia, dans la Province de Córdoba, les netbooks sont arrivés il y a à peine 3 mois. Il n’y a pas encore de formation officielle, mais des programmes en ligne gratuits permettent aux professeurs et aux élèves de se familiariser avec ce nouvel outil. Il fait désormais partie intégrante de la salle de classe.

Un apprentissage ludique et une carotte efficace à la clé : à la fin du secondaire, si l‘élève a des résultats satisfaisants, l’Etat lui offrira l’ordinateur.

conectarigualdad.gob.ar

Portugal : les séniors en ligne

L’internet pour combler le fossé générationnel, une idée qui fait son chemin au Portugal.

A Porto, les séniors sont encouragés à apprendre à naviguer sur la toile.

Cela leur donne une chance de démontrer qu’ils ne sont pas dépassés et de briser leur solitude grâce aux réseaux sociaux.

Longtemps, la paroisse d’Amial, à Porto, a apporté une connection spirituelle à ceux qui cherchaient un soutien religieux. Aujourd’hui, juste à côté de l’Eglise, grâce à Artur Santos, directeur de l’Université contemporaine des séniors, les paroissiens du troisième âge découvrent une autre dimension de lien social.

“Le fait qu’ils apprennent comment utiliser les emails, Facebook, des plateformes comme Skype, permet de réduire les distances, mais surtout de combler le fossé générationnel entre grand-parents et petits enfants,” explique-t-il.

Nombre des étudiants de l’Université contemporaine des séniors ont découvert l’internet à plus de 70 ans, et avec lui, un nouveau vocabulaire. Pour nombre d’entre eux, c’est par amour pour leurs petits enfants qu’ils ont décidé de s’aventurer dans ce monde qui leur était étranger.

Et pour tous ici, quelque chose d’inattendu s’est produit : à travers les mails et forums de discussion, leurs habitudes de vie, même bien ancrées, ont changé… Jusqu‘à devenir “accros”.

La Commission européenne veut faire de 2012 l’année du vieillissement actif. Il s’agit de faire en sorte que jour après jour, le savoir et les compétences se renouvellent en permanence.

usc.no.sapo.pt

Brésil : je suis connecté donc je suis

Un projet gouvernemental brésilien a permis d’amener l’Internet aux communautés les plus isolées au monde : les tribus de l’Etat de Bahia.

Les indigènes de tous âges vivant dans la forêt amazonienne ont désormais accès aux techniques modernes d’enseignement dans un environnement où le temps semble s‘être arrêté.

Les indiens Tupinamba vivent dans la forêt qui longe la côte de Bahia. Voici Itapoa, un village de 400 âmes. Depuis le XVIème siècle, on y mène la même vie, de génération en génération. A un petit détail près : les nouvelles technologies viennent de s’inviter dans la communauté.

L’association Thidawa propose en effet aux villageois un cours d’informatique. Surfer sur internet devient peu à peu une autre tâche du quotidien.

Le défi : sortir de l’isolement grâce à Internet. La communauté a créé son site, Índios online, pour se raconter au monde et communiquer avec les autres tribus à travers le Brésil.

Les indiens d’ Itapoá n’ont pas hésité à se prêter au jeu, illustrant leur quotidien par des vidéos qu’ils mettent en ligne. Même les plus âgés semblent à l’aise avec la technologie.

www.indiosonline.net

Vous avez fait l’expérience de la fracture digitale ?

N’hésitez pas à témoigner sur nos pages dans les réseaux sociaux:

www.facebook.com/learning.world

twitter.com/euronews_LW

twitter.com/euronews_lwpt