DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La mort de l'astrophysicien Steven Rawlings toujours pas élucidée

Vous lisez:

La mort de l'astrophysicien Steven Rawlings toujours pas élucidée

Taille du texte Aa Aa

La prestigieuse université britannique d’Oxford est sous le choc. L’un de ses professeurs, l’astrophysicien Steven Rawlings, a été retrouvé mort mercredi soir dans la maison de son ami de trente ans, Devinder Sivia, lui aussi enseignant à Oxford. Entendu par la police, ce dernier a été libéré sous caution, le temps pour les enquêteurs d’approfondir leurs investigations. L’autopsie n’a en effet pas permis de déterminer les causes exactes du décès.

Dans le quartier, explique un voisin, certains auraient vu la victime sur le pas de la porte avant de tituber vers l’arrière dans le hall d’entrée de la maison. Ce sont d’ailleurs des voisins qui ont alerté les secours.

Steven Rawlings avait dirigé le département d’astrophysique d’Oxford entre 2006 et 2010. Son successeur Roger Davies lui a rendu hommage : “Steve était un quelqu’un de très important dans notre groupe. Une personne chaleureuse, très ouverte, très juste, quelqu’un vers qui l’on pouvait se tourner.”

Steven Rawlings était actuellement très impliqué dans le projet international Square Kilometre Array, qui vise à concevoir le plus puissant radiotéléscope au monde.