DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

libération de prisonniers birmans, satisfaction des Occidentaux

Vous lisez:

libération de prisonniers birmans, satisfaction des Occidentaux

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne et les Etats-unis ont salué la libération de prisonniers politiques au Myanmar. Ce vendredi, les autorités birmanes ont remis en liberté plusieurs centaines de personnes, dont des figures de proue de l’opposition qui purgeaient de longues peines de prison.

C’est donc un geste d’ouverture de plus effectué par le nouveau régime, au pouvoir depuis mars. Mais les organisations de défense des droits de l’homme rappellent que la mobilisation continue.

“La libération des prisonniers, c’est comme une course de fond, commente Phil Robertson, de l’ONG Human Rights Watch. On a déjà effectué une partie du parcours, mais ce n’est pas parce qu’on a réalisé un bon tour de piste qu’il faut s’arrêter de courir. Ce qui compte, c’est d’arriver au bout, de s’assurer que tous les prisonniers sont libérés”.

Principale icône de l’opposition birmane, Aung San Suu Kyi a été autorisée à se présenter aux prochaines élections législatives partielles d’avril.

Par ailleurs, les autorités birmanes ont engagé des négociations de paix avec plusieurs mouvements rebelles, afin de mettre un terme à des années de violences.