DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle : N. Sarkozy fait office de cible après la perte la dégradation de la note souveraine française


France

Présidentielle : N. Sarkozy fait office de cible après la perte la dégradation de la note souveraine française

A 100 jours de la présidentielle, la décision de Standart and Poor’s de dégrader la note souveraine française apporte de l’eau au moulin des candidats qui critiquent le bilan du président sortant. François Bayrou y voit le signe d’années d‘échec et de dérive.

“Dans l‘économie réelle, des telles incertitudes vont affecter les investissements et le crédit des entreprises. Et c’est en même temps une dégradation par rapport à notre principal voisin l’Allemagne”, a déclaré le président du Mouvement Démocrate.

Pour la candidate du Front National, pas de doute, la dégradation de la France disqualifie le système économique actuel. Marine Le Pen : “C’est la première étape de la spirale d‘éclatement de la zone euro et de l’effondrement du mythe du président protecteur.”

La gauche elle aussi fustige le triple échec de la politique du président Sarkozy. De tous les côtés de l‘échiquier politique, c’est le Chef de l’Etat qui a fait office de cible.

Prochain article

monde

Nigeria : la grève générale suspendue le temps d'un week-end