DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kazakhstan : victoire en vue du parti au pouvoir aux législatives


Kazakhstan

Kazakhstan : victoire en vue du parti au pouvoir aux législatives

Les bureaux de vote ont fermé leurs portes au Kazakhstan, appelé ce dimanche à renouveler la chambre basse du Parlement dissoute en novembre dernier.

7 formations étaient officiellement en lice, et pourtant une victoire écrasante de Nour Otan, le parti de l’indétronable Noursoultan Nazarbaiëv, semble inévitable, dans la continuité de la présidentielle d’avril qu’il avait remportée avec pas moins de 95% des voix.

Seule véritable formation de l’opposition, les sociaux-démocrates évoquent une farce électorale.

“Il faut redorer l’image du Parlement. Le mot “député” doit retrouver sa place dans la société, et non plus être assimilé au lobbyisme pratiqué par certains oligarques. La fonction de député doit être comprise par l’ensemble des citoyens comme celle d’intermédiaire pour résoudre ses problèmes, s’indigne Amirzhan Kosanov, secrétaire général de OSDP-AZAT.”

Mais depuis l’indépendance du pays, dont les 20 ans ont été célébrés il y a tout juste un mois, aucun scrutin n’a encore été reconnu comme démocratique par les observateurs de l’OSCE.

L’ancienne république soviétique dont la manne pétrolière est gigantesque se targue depuis longtemps d‘être un exemple de stabilité par rapport au reste de l’Asie centrale.

Mais en 2011, la donne a changé. Une série d’attentats revendiqués par les islamistes a fait des dizaines de morts, parmi lesquels des policiers.

Sans parler du soulèvement violemment réprimé le 16 décembre dernier et qui a coûté la fait au moins 13 personnes dans la ville de Janaozen, où l‘état d’urgence est toujours en vigueur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La France rend hommage à Aung San Suu Kyi