DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kazakhstan : l'opposition appelle à manifester contre les résultats des législatives


Kazakhstan

Kazakhstan : l'opposition appelle à manifester contre les résultats des législatives

L’opposition kazakhe conteste le résultat des législatives de dimanche.

Selon la Commission électorale, le scrutin a été largement favorable au pouvoir en place, avec 81% des voix pour Nour Otan, le parti du président Nazarbaïev.

Mais selon l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) le vote était loin de respecter les critères d’une élection démocratique : “Malheureusement, nous avons été témoin d’un environnement électoral très contrôlé, dans lequel les droits électoraux des citoyens étaient grandement limités”.

Le parti d’opposition OSDP-AZAT, qui n’a recueilli que 1,59% de suffrages appelle à une gigantesque manifestation à Astana pour dénoncer le scrutin le plus sale de l’histoire de la République.

“Les représentants de nos partis n’ont pas eu accès à la commission électorale avant l’après-midi. On les a empêchés de faire leur travail. Le bourrage des urnes a commencé dès le matin”, a explique le vice-président du parti, Bulat Abilov.

Deux autres formations entrent pour la première fois au Parlement l’Ak-Jol et les communistes, de parti réputés proches du pouvoir.

Le Kazakhstan, dirigé par Nazarbaïev depuis 1989, détient 3% des réserves pétrolières mondiales.

Quelques 120 milliards de dollars de capitaux étrangers y ont été investis depuis l’indépendance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bourses européennes : peu ou pas de réactions aux dégradations de Standard and Poor's