DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : la Cour Suprême accuse le Premier ministre d'outrage

Vous lisez:

Pakistan : la Cour Suprême accuse le Premier ministre d'outrage

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre Pakistanais va devoir s’expliquer devant la cour Suprême.

Les juges exigent que Yusuf Raza Gilani comparaisse ce jeudi. Ils l’accusent de freiner la réouverture de poursuites judiciaires pour corruption visant le président Asif Ali Zardari.

Cette décision met en difficulté le Chef de l‘État et le gouvernement dont les relations avec l’armée sont au plus mal. Les spécialistes écartent la probabilité d’un putsch, mais prédisent la chute de l’exécutif et des législatives dans le courant de l’année.

Asif Ali Zardari, mari de feu Benazir Bhutto, avait été amnistié en 2007 par le président de l‘époque Pervez Musharraf de toute poursuite de faits de corruption. Une décision annulée par la Cour Suprême deux ans plus tard.

Après l’assassinat de Benazir Buttho dans un attentat en décembre 2007, le parti de Zardari avait remporté une large victoire aux législatives et lui-même avait été élu président par le Parlement.